Chorale intergénérationelle

En partenariat avec l’association “La musique de Léonie”

Depuis septembre, une vingtaine de personnes se retrouve un mercredi par mois afin de s’investir pleinement dans un projet culturel. Cette nouvelle activité a été très bien accueillie par le public en témoigne son affluence, mais pas seulement. Certains participants vantent le caractère « ponctuel » et le dynamisme de l’activité, d’autres préfèrent mettre en avant le répertoire musical « moderne ». Mais leur envie première est de faire des rencontres, s’adonner aux plaisirs du chant et de partager et transmettre leur passion.

Corinne dicte le rythme et le tempo

Corinne dicte le rythme et le tempo

La 4ème séance a eu lieu ce mercredi 14 décembre. Les participants ont répété en chœur les chansons qui seront présenté lors de la Fête des vœux de l’ASCA, le 11 janvier. Derrière son piano et ses partitions, Corinne dicte le tempo et transmet des conseils avisés sur le répertoire musical de Julien Joubert, célèbre compositeur orléanais.

 

 

 

Les choristes en pleine répétition

Les choristes en pleine répétition

Il faut également mettre en lumière l’investissement humain des choristes. En effet, ils ont l’opportunité de réviser les paroles et s’imprégner du rythme des chansons chez eux. Malgré quelques petits accrocs, les couplets et les refrains se sont enchainés créant une dynamique musicale où chaque timbre de voix s’est fondu parfaitement dans le chœur. La séance s’est terminée par une musique entrainante et dynamique où les sourires sur les visages ont démontré leur plaisir de chanter et le bonheur de faire partie de cette chorale. Ils ont hâte d’être sur scène.

 

Mais avant cela, une dernière répétition aura lieu le 4 janvier pour peaufiner les derniers réglages et être au top le jour J. Vous aurez l’occasion de découvrir un répertoire de quatre chansons lors de la Fête des vœux dont « Le Livre de Prix » que nous vous dévoilons en avant-première. Le spectacle quant à lui sera une belle récompense de tout cet investissement.

Les commentaires sont fermés.